LA MICHE, LA SEMELLE ET LES CISEAUX
Adeline Cros, Figeac (FR), 46100
Inspirée, aidée et en collaboration avec : le Sens du Poil, la pâtisserie verviétoise Claude Lechanteur, la cordonnerie St Jacques, la boucherie André et Sylvain Peters.
Artiste sélectionnée dans le cadre de l’appel à projet
Féronstrée 1

 

« It was a dark and stormy night » quand nous nous sommes rencontrés. L'artiste, l'artisan, la technicienne, toutes et tous pris dans un passionnant face à face avec une matière vivante à façonner.

Prestidigitatrices et magiciens fabriquent en solitaire, dans l'intimité de l'atelier, du bruit des machines, de l'arrière-boutique ou de la nuit, et puis, trois minutes, heures, jours, mois plus tard, vient le peuple, l'effervescence des samedis de marché, le moment de discuter avec la clientèle, de lancer le vernissage du bout du tunnel. Je me suis dit†: je vais pousser la porte, la refermer doucement derrière moi, surtout ne rien acheter, ne rien commander, être là en curieuse évasive, pour avoir quelques réponses à mes questions, quelques surprises à mes oreilles et la main pressée de la mettre à la pâte. Alors, on a tiré quelques pigeons d'idées, échangé quelques mots et, parfois, pétrit ensemble.

Maintenant, on a quitté les planches, on s'est évadé et on fait une petite sieste, tranquille, sous un pommier en fleur. En attendant que n'importe quelle cloche sonne ces objets que vous avez-là, devant vous sont les résultats patients ou hâtifs de nos collaborations, de nos échanges, augmentés et unifiés par ma tendance à théâtraliser et votre insatiable appétit de fiction.

« It was a dark and stormy night », quelque chose s'est passé ici et quelque chose d'autre adviendra.

Adeline Cros


ENGLISH
 

« It was a dark and stormy night » when we met. The artist, the craftsman, the technician, all of them trapped into a fascinating head-to-head with a living material to be shaped.

Conjurers and magicians create alone, in the intimacy of the workshop, the noise of the machines, the back shop or the night, and then, three minutes, hours, days, months later follow the people, the excitement of Saturday markets, the moment to discuss with the customers, to launch the preview at the end of the tunnel. I told myself: I’m going to push the door, close it softly behind me, above all not buy anything, order anything, just be there as a curious and evasive spectator, to have some answers to my questions, some surprises to my ears and the hand rushed to get to work. We then got some naïve ideas, exchanged some words and sometimes kneaded together.

Since then we left the boards, we escaped and we have a quick nap, peacefully, under a blossoming apple tree. Until any bell rings, these objects that you got here in front of you are the patient or hasty results of our collaborations, our exchanges, upgraded and unified by my tendency to dramatize and your insatiable appetite for fiction.

« It was a dark and stormy night », something happened here and something else will occur.

Adeline Cros