EN TRAVERS
Sarah Minutillo, Liège (BE), 1992 

Artiste lauréate de l'appel à projet
159, rue Féronstrée

Dans son installation « En travers » Sarah Minutillo s’adresse au spectateur en tant qu’individu en mettant en question sa relation à différents registres d’images du territoire urbain. L’artiste met en scène des images habituelles de la rue parallèlement à des images privées et intimes.
Mes préoccupations artistiques principales me portent à interroger le tissu complexe des relations qu’entretiennent les images entre elles et comment nous les abordons. Les images peuvent se présenter à nous sous différents registres : le registre moral, affectif, esthétique ; une multitude de strates où peuvent se côtoyer l’ordinaire et l’extraordinaire. Mon travail est un incessant aller-retour entre la sphère privée et la sphère publique et si les photographies utilisées sont parfois celles d’une époque, les sujets et idées qu’elles convoquent sont actuels. Ma collection d’images personnelles invite parfois l’anecdote mais une image peut en rappeler une autre, sollicitant le spectateur dans son propre répertoire, sa propre imagerie.

Dans une pratique mêlant le dessin, la peinture et l’installation, la décontextualisation et l’effacement des images sont des ressorts importants dans mon travail. Je pars d’images lisibles et chargées de significations pour les rendre illisibles par la peinture, le dessin. En transposant un médium et son contexte donné dans un autre médium, tout en gardant la trace consciente de ce transfert, je bénéficie de ses nouvelles possibilités.

J’associe le savoir faire, à l’authenticité, la fragilité d’un dessin sur le vif ; différents médiums, différents formats. Je dévoile les images, les confronte comme je les choisis, instinctivement.