CODE LÉON (cola, citron)
Camille Bleu-Valentin, Paris (FR), 1995

CODE LÉON (cola, citron) est une étape dans la matérialisation des recherches de l’artiste autour du patrimoine de guerre français, ici plus précisément du patri- moine colonial et de ses guerres d’indépendance.

Héritière, malgré-elle, de ces faits historiques et des mouvements d’histoire de l’art qui les ont accompagnés, notamment l’orientalisme, Camille Bleu-Valentin piste à travers la construction d’une bibliothèque interactive les influences de la culture orientale sur la culture occidentale, observe son absorption et participe à la création d’une culture commune.

Cette installation nous invite à la célébration d’une société multi-culturelle, riche et complexe qui se décode en s’analysant :

«cola, citron» fait référence aux saveurs du nom du parfum pour chi- cha «Code Léon». La chicha est un objet festif propice au partage.

Le mot « code » correspond aux QR-codes sérigraphiés sur le carrelage. Véritable bibliothèque scannable, chaque carreau renferme plusieurs références : des photos de kebab aux thèses d’histoire de l’art. Le motif traditionnel est ici devenu motif numérique.

«Léon» est une référence au peintre orientaliste du xixe siècle Jean- Léon Gérôme. Ce peintre français controversé est connu pour ses toiles représentant des scènes de bains turcs fantasmées.

Les différents éléments de l’installation sont fonctionnels, pensés pour être mis à la disposition du public dans l’optique de créer une «esthétique relationnelle» visant à produire des relations humaines.

Artiste sélectionnée dans le cadre de l’appel à projets
Texte : d’après Amanda Jamme, Camille Bleu-Valentin

 

Variable dimensions: ceramic, expanding foam, silkscreen-printed tiles, metal, electronics, 3D printing, construction tape, recycled plastic, glass, smoke.

CODE LÉON (cola, citron) is a stage in the materialization of the artist's research around the French war heritage and more precisely the colonial heritage and French wars of independence.

Unintendedly heiress of these historical facts and the movements of art history that accompanied them, more precisely orientalism, Camille Bleu-Valentin tracks, through the construction of an interactive library, the influences of oriental culture on western culture, observes its absorption and participates in the creation of a common culture.

This installation invites us to celebrate a multi-cultural, rich and complex society that gets decoded by analyzing itself:

- “cola, citron” refers to the flavors of the shisha perfume "Code Léon". The shisha is a festive item that is conducive to sharing.

- The word “code” corresponds to the QR-codes that are silkscreen-printed on the tiles. A real scannable library, each tile features several references: from photos of kebabs to art history theses. The traditional motif has turned into a digital motif.

- “Léon” is a reference to the 19th century orientalist painter Jean-Léon Gérôme. This controversial French painter is known for his paintings depicting fantasized Turkish bath scenes.

The different elements of the installation are functional, designed to be made available to the public to create a “relational aesthetic” and produce human relationships.

Based on the text by Amanda Jamme, Camille Bleu-Valentin.