Pushed as if / left as is
Caz Egelie, La Haye (Pays-Bas), 1994
Artiste sélectionné dans le cadre de l’appel à projets 
Rue des Dominicains, 9

 

Un travail d’archive en solo présenté dans une exposition collective dans le cadre d’une expérience de shopping.

Dans Pushed as if / left as is, Caz Egelie présente des archives personnelles de ses possessions propres – œuvres d’art, vêtements, livres – associées à des œuvres d’autres artistes invités dans une installation qui tente de brouiller les frontières de la propriété, de l’authenticité et de l’identité. Dans cette recherche ludique, les cadres de référence sont concrétisés à travers le texte et les objets.

De cette démarche émerge une idée diffuse de la paternité, une fascination retrouvée pour Caz Egelie, dans laquelle le public ne sait plus ce qui appartient à qui ni qui a fait quoi, l’égo devient insignifiant. Au lieu de cela, un contenu et une esthétique collectifs temporaires voient le jour.

Qu’est-ce qui est personnel quand le sujet est une somme de tout ce qui l’entoure ?

Avec des œuvres de, entre autres, Annabelle Binnerts, Luca Bosani, Halla Einarsdóttir, Dragan Glamočić, Tim Hollander, Petra Laaper, Benjamin Li, Maurice de Rooij, Jesse Strikwerda, Jeroen Schokkin, Jessica Tiemessen, Mirjam Vreeswijk et Iriée Zamblé     

 
ENGLISH

 

A personal archive-turned solo show-turned group show, presented in the context of a shopping experience. 

In Pushed as if / left as is, Caz Egelie shows a personal archive consisting of their own possessions - artworks, clothes, books - combined with works by invited artists in an installation which attempts to blur the lines of ownership, authenticity and identity. In this playful research frames of reference are made tangible through objects and text. 
Through this, a diffused idea of authorship arises - a returning fascination for Caz Egelie - in which the audience no longer knows what belongs to whom and who made what; the ego becomes insignificant. Instead, a temporary collective content and aesthetic arises.
What’s personal when the subject is a sum of their surroundings?

With works by, amongst others, Annabelle Binnerts, Luca Bosani, Halla Einarsdóttir, Dragan Glamočić, Tim Hollander, Petra Laaper, Benjamin Li, Maurice de Rooij, Jesse Strikwerda, Jeroen Schokkin, Jessica Tiemessen, Mirjam Vreeswijk and Iriée Zamblé