Endosymbiotic dreams
Charlotte Heninger, Paris (FR), 1992

Charlotte Heninger est une artiste française. Ses installations anticipent des futurs écocentrés inclusifs, aux frontières des sciences et de la fiction. À travers sa démarche, l’artiste développe un animisme futuriste mis en exergue par ses résidences en territoires extrêmes (désert d’Atacama et jungle du Darien, 2019).

Le rêve, via le sommeil, est un lieu où l’on se retire tous·tes, où l’on se réfugie parfois – celui que l’on habite lorsque l’on bascule dans cette autre dimension. L’autre monde. Un inframonde. Fluidité et plasticité cérébrale, transferts horizontaux de gènes et d’idées. Le rêve me permet de voyager dans les strates de ton univers, de ta mythologie. Peut-être rêvons-nous les mêmes langages.

Le projet Endosymbiotic dreams interroge la présence des mythologies animistes, de l’onirisme et de la fluidité dans nos sociétés. Ce nouveau chapitre de son tra- vail est basé sur une expérience de résidence au Panama au Guna Yala – une province autonome située au nord-est du pays, peuplée par des communautés matri- linéaires, les Kunas. Ce projet doté de deux parties – l’une cinématographique, l’autre sculpturale – a débuté fin 2020. Présentées pour la première fois en sep- tembre 2021, les séries Heliconia et Nele sont ici réactivées. La série Heliconia est composée de photographies imprimées sur tissu par sublimation. Ces images aux couleurs irréelles fantasment une jungle démesurée. Les Nele sont des suspen- sions en perles de verre. Elles font référence à l’un des mythes fondateurs Kuna et aux Uinis, parures de perles traditionnelles aux motifs géométriques inspirés de la mythologie. Rejouer cet écosystème dans un espace clos, à la manière d’un diorama permet de mêler réalité, fiction et mythologie animiste.

Artiste sélectionnée dans le cadre de l’appel à projets
Texte : Charlotte Heninger

 

Charlotte Heninger is a French artist. Her installations anticipate inclusive eco-labelled futures, at the border of sciences and fiction. Through her approach, the artist develops a futuristic animism that is highlighted by her residencies in extreme territories (Atacama desert and Darien jungle, 2019).

The dream, through sleep, is a place where we all withdraw, where we sometimes find refuge – the one we live in when we move to this other dimension. The other world. An infra-world. Cerebral fluidity and plasticity, horizontal transfers of genes and ideas. The dream enables me to travel in the strata of your universe, of your mythology. Perhaps we dream the same languages.

The Endosymbiotic dreams project questions the presence of animist mythologies, oneirism and fluidity within our societies. This new chapter of her work is based on an experience of residence in the Panamanian region of Guna Yala – an autonomous province located northeast of the country, populated by matrilineal communities called the Kunas. This two-part project – one cinematographic, the other sculptural – began at the end of 2020. Presented for the first time in September 2021, the Heliconia and Nele series are here revived. The Heliconia series is made up of photographs that are printed on fabric through sublimation. These images feature unreal colors and fantasize a disproportionate jungle. The Nele are glass beads suspensions. They refer to one of the Kuna founding myths and to the Uinis, traditional bead adornments with geometric patterns inspired by mythology. Replaying this ecosystem in a closed space, like a diorama, enables us to combine reality, fiction and animist mythology.