Call Me
Emilien Simon, Dinant (BE), 1990

Malicieuse, l’installation d’Emilien Simon se joue des technologies actuelles pour placer le spectateur dans une position paradoxale. Call Me est un dispositif de vidéo surveillance en apparence désuet qui se compose de plusieurs moniteurs vidéo. Dont un, placé sur un socle où figure un numéro de téléphone précédé de l’inscription «call me». En s’approchant, celui qui regarde voit son image apparaître sur l’écran, filmée et enregistrée en direct par une caméra de surveillance. Appeler le numéro indiqué permet de brouiller le signal de cette caméra et d’orchestrer sa propre disparition. Mais dans le même temps, celui qui voudra s’effacer laissera une trace indélébile.

Artiste sélectionné dans le cadre de l’appel à projets
Texte : Emilien Simon

 

Emilien Simon's malicious installation plays with current technologies to place the viewer in a paradoxical position. Call Me is a seemingly outdated video surveillance device that features several video monitors, one of which is placed on a base with a telephone number preceded by the inscription “call me”. As he approaches, the viewer sees his image appear on the screen, filmed and recorded live by a surveillance camera. Calling the indicated number enables him to scramble the signal of this camera and to orchestrate his own disappearance. But at the same time, whoever willing to disappear will leave an indelible mark.