DEEP-SHOW
Gabrielle Lerch
, Bruxelles (BE), 1993
Commissaire : Pauline Salinas Segura

20, rue Léopold (rue Léopold) 

L’installation « Deep-show » se conçoit comme un monde sous-surfaces, mystérieux. Protégé par le verre et pourtant livré à nos yeux indiscrets. À la croisée du récif corallien et du back-room, la scène est hantée par des êtres morcelés, hybrides, trans-humains, vénéneux autant que vulnérables.

Artiste pluridisciplinaire, Gabrielle Lerch interroge notre relation aux corps et aux désirs dans leurs paradoxes et leurs fragilités, leur incommunicabilité. Son iconographie est parcourue d’éléments issus de la pornographie et du bondage, où l’immédiateté provocante cristallise les rapports de force à l’oeuvre dans nos sociétés. Toutefois, en contrepoint de cette odeur de souffre et de pouvoir, c’est aussi un univers peuplé de créatures aquatiques ou d’éléments célestes, dont l’étrange beauté, sans genre ni visage, nous plonge dans une fascination, une rêverie métaphysique.

Pauline Salinas Segura 


EN
The Deep-show installation sees itself as a mysterious undersurface world. It is protected by the window but still is offered to our prying eyes. The scene is at a crossroads of the coral reef and the back-room and is haunted by scrappy, hybrid, trans-human, poisonous, vulnerable living beings. 

Gabrielle Lerch is a multidisciplinary artist and questions our connection to bodies and desires based on their paradoxes and fragilities, their incommunicability. Her installations are filled with elements of pornography and bondage, where the provoking immediacy crystallizes the balance of power impacting our societies. Nevertheless, as a counterpoint to this smell of sulfur and power, it is also a universe populated by aquatic creatures or celestial elements, whose strange beauty, without gender nor face, plunges us into a fascination, a metaphysical daydream.