FEINTE DES CORPS
Héloise Colrat
, Lyon (FR), 1992 
Artiste sélectionnée de l’appel à projet 
38, rue de la Régence 

Rien n’est mieux caché que ce qui est présent et rien n’est plus présent que ce qui est caché. Cette citation d’Edgar Allan Poe dans « La lettre volée », évoque ce sentiment de manque que l’on essaye de combler face à quelque chose que l’on ne comprend pas. Qu’est-ce que j’ai sous les yeux ? Quel est le propos ? Pourquoi n’ai-je pas plus d’éléments ? Que nous montre cette image ou cet objet ? C’est à travers la sculpture, mais aussi la photographie que je crée des dispositifs ou des formes volontairement incomplètes et qui posent questions. Les éléments que je montre sont des embrayeurs potentiels susceptibles de déclencher l’imagination de celui qui regarde.

Pour ce projet visant des vitrines vidées de leurs fonctions dans le centre de Liège, je souhaite tromper l’œil des passants. Une vitrine a usuellement pour but d’être lisible car elle est supposé être la fenêtre alléchante de ce que l’on y trouve à l’intérieur. Ici, je propose l’inverse, une vitrine dont l’objet qui y est exposé n’est pas directement compréhensible. Un objet qui relèverait davantage de l’énigmatique que de la transparence. Pourtant, les pièces présentées sont réalisées en cristal, un matériel qui est dans notre imaginaire transparent, mais qui ici, revêt une autre apparence.

Artiste diplômée en 2017 de la Haute École des Arts du Rhin à Strasbourg, elle y avait intégré l’atelier Verre en 2013. Elle vit et travaille désormais à Bruxelles où elle continue de développer sa pratique artistique. 


EN
“Nothing is better hidden than what’s present and nothing is more present than what’s hidden.” This quote by Edgar Allan Poe in The Purloined Letter evokes this sense of lack that we try to make up for facing something that we do not understand.
What do I have in front of me? What is the aim of this? Why don’t I have more elements? What does this image or object show us?
Through sculpture but also photography, I create structures or shapes that are voluntarily incomplete and raise questions.
The elements that I show are potential clutches that are liable to trigger the imagination of the observer.
For this project targeting windows without any function located in the center of Liege, I want to deceive the eye of the observers. 
A window is usually designed to be readable because it is supposed to be the attractive window of what we see inside of it.
For this installation, I propose the opposite: a window in which the exhibited object is not directly comprehensible. The object is more enigmatic than transparent. However, the presented pieces are made of crystal, a material that is part of our transparent imagination but here has a different appearance.
Héloïse Colrat was born in Lyon in 1992. In 2017, she graduated from the Haute École des Arts du Rhin in Strasbourg, where she had participated in the Verre workshop in 2013. She currently lives and works in Brussels where she continues to develop her artistic practice.