EXERZIERSTRAßE
Jean-Daniel Berclaz, Neuchâtel (CH), 1955
Commissaire : Philippe Braem
Rue de la Cathédrale, 48 (Rue Souverain-Pont)

Exerzierstrasse est la rue Berlinoise où travaille et habite Jean-Daniel Berclaz.  Après 25 ans de silence du peintre pour se consacrer au projet du Musée du Point de Vue parcourant une partie du monde, il se retrouve en 2020 en lockdown et commence à dessiner ce qui l’entoure dans son appartement. Puis après 40 ‘dessins inutiles’, il retrouve une boite d’aquarelles achetée en Allemagne de l’Est. 

Alors il procède à un inventaire inutile. « Une petite table de camping blanche retrouvée vient d’être installée au milieu du salon comme pour recevoir des invités. Une mini installation se pose sur cette petite table qui deviendra le socle des futures compositions. Installé derrière la table à manger, je regarde comme un invité la composition qui vient d’être faite et que son crayon a essayé de photographier. J’y dépose tout et n’importe quoi, surtout les objets qui n’ont aucun rapport entre eux. Cette éventuelle nature morte n’a pas de sens et j’y trouve du sens à la dessiner et à animer ce dessin avec les vieilles aquarelles encore bien vives de couleurs. Ma mémoire se retrouve en réflexion et en partage avec ces artistes et styles de prédilection : Duchamp, Lavier, Beuys, Fluxus, Dada, Broodthaers, Ricciotti, Filliou, Perec, Ryslavy, Gaston Bachelard, …  En fait, je suis consciemment en train d’illustrer mes lectures. » 

Aujourd’hui les dessins seront montrés à Oudenaarde ([by’ro@KABK du 6 octobre à fin novembre), les installations dans ART AU CENTRE, Liège et quelques ‘exercises’ de PIC NIC, une version réduite des vernissages du Point de Vue dans les trois villes. À voir ensuite sur les médias sociaux.


ENGLISH
 

Exerzierstrasse is a Berlin street where Jean-Daniel Berclaz lives and works. After 25 years of silence of the painter to dedicate himself to the Musée du Point de Vue project throughout the world, he finds himself in the 2020 lockdown and starts to draw what is around him in his apartment. Then after 40 “useless drawings”, he finds a box of watercolors bought in East Germany. 

He then undertakes a useless inventory. “A little white camping table recently found has just been installed in the middle of the living room as if to welcome guests. A mini installation lies on this little table that will become the basis of his future compositions. Standing behind the dining room table, I observe like a guest the composition that has just been created and that his pencil tried to photograph. I put down anything and everything there, especially objects that have no connection with each other. This possible still life has no meaning and it makes sense to me to draw it and to bring this drawing to life with the old but still bright watercolors. My memory ends up in a state of thought and sharing with these artists and their styles of predilection: Duchamp, Lavier, Beuys, Fluxus, Dada, Broodthaers, Ricciotti, Filliou, Perec, Ryslavy, Gaston Bachelard, … I am actually constantly illustrating my readings.”

The drawings will soon be displayed in Oudenaarde ([by’ro@KABK from 6 October to end of November), the installations will be presented at ART AU CENTRE in Liege, alongside a few PIC NIC “exercises”, a reduced version of the vernissages of the Point de Vue in the three cities. To be seen afterwards on social media.