SÉRENDIPITÉ
Laure Winants
, Spa (BE), 1991
Commissaire : Thibaut Wauthion  
1, rue Saint-Paul (rue Saint-Paul) 

Brésil, Forêt amazonienne. Sa domination sur la jungle ne fait aucun doute. Visible à des kilomètres à la ronde, il surplombe la végétation, immobile, endormi. Ses pentes escarpées évoquent sa nature et sa puissance de jadis. Son silence rassure et attise la curiosité. Le volcan. Laure Winants en a fait l’un de ses principaux objets d’étude artistique. L’observation est centrale dans sa démarche, à l’instar de nombreux scientifiques. Elle crée un dialogue avec la nature, un dialogue avec la science.

Belgique, Bruxelles. L’expérimentation fait partie intégrante du processus créatif de Laure Winants. Sa matière première, les photographies prises à travers le monde ou glanées auprès de scientifiques, alimente une technique complexe, la photogravure, où hasard et échecs tiennent une place prépondérante. Rejoignant rarement les attentes, le résultat apporte de l’inattendu, de l’émerveillement. Sérendipité et poésie se rencontrent.

Brésil, Forêt amazonienne. La photographie de Laure Winants immortalise une nature en mouvement. Le feu a, en effet, eu raison de ce paysage idyllique. Plus jamais celui-ci ne sera semblable à ce que l’artiste a pu observer plusieurs fois. L’espoir de le revoir et de nourrir une production artistique en constant mouvement reste néanmoins présent.

Belgique, Liège. Une œuvre masque généralement le travail nécessaire à sa réalisation. La réflexion, la recherche et les essais sont invisibles. Et pourtant non moins importants dans un processus de création à l’image des falaises d’un volcan qui cachent un cratère et le magma qui en est à l’origine ! Les œuvres de Laure Winants sont le fruit de nombreuses étapes, amorcées par des recherches et des échanges avec des scientifiques et matérialisées grâce à la photogravure. L’installation dédiée à Art au Centre illustre partiellement ce cheminement. Une vitrine sur une œuvre et son évolution.

Thibaut Wauthion 


EN
Brazil, Amazon forest. Its domination over the jungle can’t be questioned. Visible for several kilometers around, it overlooks the vegetation, still, asleep. Its steep slopes evoke its former nature and power. Its silence reassures and stirs the curiosity. The volcano. Laure Winants has used it as one of the most important objects of artistic study. The observation is key in her approach, like many scientists. She creates a dialogue with nature, a dialogue with science.

Belgium, Brussels. Experimentation is an integral part of Laure Winants’ creative process. Her raw material, photographs taken worldwide or collected from scientists, feeds a complex technique, called photoengraving, where chance and failures occupy a preponderant place. Rarely meeting the expectations, the outcome brings a good dose of surprise and amazement. Serendipity and poetry meet up.

Brazil, Amazon forest. Laure Winants’ photography immortalizes a moving nature. As fire has conquered this idyllic landscape, it will never be similar to what the artist could observe many times. The hope for seeing it again and feeding a fast-moving artistic production yet remains present.

Belgium, Liege. An artwork usually conceals the work that is essential to its realization. Reflection, research and tests are invisible. And yet they are crucial in a creation process like the volcano cliffs that conceal a crater and the magma that generated it! Laure Winants’ artworks are the result of numerous stages, initiated by researches and exchanges with scientists and materialized thanks to photoengraving. The installation dedicated to AAC partially illustrates this line of thought. A window to an artwork and its evolution.

Thibaut Wauthion