L’ÎLE MYSTÉRIEUSE
Antoine Carbonne, Paris (FR), 1987
Commissaire : Marine Candova, Cdlt+ 
11, passage Lemonnier

Antoine Carbonne aime se saisir des situations quotidiennes, travaillant à partir d’images récoltées par ses soins ici et là dans une relation directe au réel. Où celui-ci fait l’objet de toutes sortes de transformations et de décalages, c’est dans la manière qu’a l’artiste de les saisir, voire de les recomposer pour leur inventer une autre spatialité et une autre temporalité. Il en résulte une image peinte inédite, qui gagne son identité de la collusion entre mémoire, imaginaire et vision intérieure. Tous les sujets se prêtent à son jeu, aussi constitue-t’il une oeuvre comme un livre d’heures contemporaines, subjectives, parfois idéalisées.

Philippe Piguet