MANGER AVEC LES YEUX
Lisa Sudhibhasilp, Arles (FR), 1989 
Artiste sélectionnée de l’appel à projet 
Rue Gérardrie, 6 

 

Au cours des dernières années, j’ai développé mon travail autour des modes de présentation (display). En étudiant les mécanismes d’ex- position et d’arrangement des musées ainsi que ceux des magasins, j’ai peu à peu extrait des stratégies de présentation qui ont alimenté mon processus de travail. J’aime observer comment les produits, les objets ou les œuvres d’art sont montrés, explorer et révéler les méthodes sous-jacentes qui sont employées pour les valoriser, parfois même jusqu’à les fétichiser. Je détourne des esthétiques empruntées au design afin de remettre en question le statut et la hiérarchie de l’objet montré, créant parfois de cette façon une confusion des rôles entre l’objet présenté et le display en tant qu’objet.

« Magritte se rend dans une épicerie proche de son domicile pour y acheter du fromage de Hollande. La marchande se penche vers son étalage pour y prendre une boule entamée mais voit son geste presque aussitôt enrayé par le peintre : – Non, Madame. Pas celui-ci. Donnez m’en plutôt de celui-là. Et du doigt il désigne une seconde boule, entamée elle aussi, placée un peu à l’écart, sur un rayon.
– Mais c’est le même fromage ! S’exclame la marchande.
– Non, Madame, objecte une nouvelle fois Magritte. Celui de l’étalage a été toute la journée regardé par les passants. » Mariën Marcel, Suivre à Magritte, dans L’Art Belge, janvier 1968.

Manger avec les yeux est une installation qui s’articule autour de cette anecdote racontée par Marcel Mariën. Le fromage est ici dans la vitrine remplacé par un plateau tournant pour gâteau, sans gâteau. Je propose aux passants de contempler cet objet de présentation dénué de sa fonction et de le « consommer » par le regard.

Lisa Sudhibhasilp 


ENGLISH
 

In recent years, I developed my work around the presentation modes (display). By studying the mechanisms of exposure and arrangement of museums and stores, I gradually extracted strategies of presentation that fed my work process. I enjoy observing how products, objects or artworks are shown, exploring and revealing the underlying methods that are used to value them, sometimes even by fetishizing them. I distort the aesthetics borrowed from design to question the status and the hierarchy of the shown object, sometimes creating in this way a confusion of roles between the presented object and the display as an object.

« Magritte goes to a grocer’s shop near his house
to buy Dutch cheese. The merchant leans towards
her stall to pick up a started piece but has her move-
ment almost directly stopped by the painter :
- No, madam. Not this one. I’d rather buy this other one.
And he points at a second piece, started as
well, placed a bit on the side, on a shelf.
- But it’s the same cheese ! The merchant shouts.
- No, madam, Magritte objects again. The one on the stall
has been observed by the passersby all day long. »
Mariën Marcel, Suivre à Magritte, dans L’Art Belge, January 1968.

Manger avec les yeux is an installation that hinges on this anecdote told by Marcel Mariën. Here in the window, the cheese is replaced by a turning cake tray, without cake. I invite the passersby to contem- plate this object of presentation stripped of its function and to « consume » it with their eyes.

Lisa Sudhibhasilp