PLAYING BLOCKS
Usha Lathuraz, Liège (BE), 1996 

Artiste lauréate de l'appel à projet
135, Boulevard de la Sauvenière

Récolte de lettres, de souvenirs, de pensées, de définitions, de SMS, de cartes... Protégés par une vitre, imprimés en minuscules ou étiquetés et peins par-dessus, il y a toujours un obstacle entre le lecteur et le travail. Un effort à faire pour découvrir des secrets, des phrases intimes, des mots d’amour, un parcours de vie à travers des mots. Construire une fragilité, faire image des étapes d’évolution d’une vie. Créer des cycles. Construire un art comme un parcours temporel, qui accompagne un changement. Tous ces cycles sont d’éternels recommencements, suite de phénomènes, transformations. La répétition d’un motif, l’épuisement d’une forme. C’est une perte constante : la perte de l’enfance, la perte de la jeunesse. Mais aussi une construction continuelle, un choix de chemins, ce parcours de vie. Les cubes en bois, premiers jeux d’enfants, apparaissent dans le travail comme des composants qui rythment une histoire. Une ligne du temps verticale évoque ce cycle, où chaque seconde qui passe est un moment décisif. Ensuite, la transformation de ce moment en souvenir.