THUNDERDOME
Marie-Claire Krell
Commissaire : Anna Ozanne

La vitrine de Marie-Claire Krell est une fenêtre sur la ville. Sur un écran, une vidéo est diffusée en boucle. Le film donne à voir l’arrière de l’église Saint-Vincent (14e s., Liège). Cet édifice à l’architecture particulière (dôme en cuivre) devient un objet magnétique et étrange dans la ville. Le passant est confronté à des phénomènes lumineux singuliers. La vidéo témoigne de jeux de lumière par les vitraux de l’église, et depuis l’extérieur avec la météo. Résultant de recherches historiques et d’observations sur le terrain, le travail de l’artiste ne parle pas de religion, mais interroge notre relation au monde. La pointe du clocher est replacée comme repère élémentaire pour mesurer son environnement et s’orienter dans le paysage (la ligne de l’horizon étant de 5 km à la ronde). Il s’agit d’un gain en autonomie pour connaître le monde. Ce monument inaltérable de pierre, de métal et de bois s’intègre depuis des siècles dans l’architecture de la ville toujours plus dense, mettant en doute la nécessité d’inventer de nouveaux matériaux et techniques de construction dits « économiques » ou « durables ». Il s’agit d’un bénéfice intellectuel pour penser une ville ergonomique, à la « mesure de l’Homme » comme l’imagina l’architecte Le Corbusier en se basant sur les dimensions du corps humain (1945).

Marie-Claire Krell vit et travaille à Liège, Maastricht et Aix-la-Chapelle. Plasticienne (Académie des beaux-arts de Maastricht) exposée en Europe (Pays-Bas, Belgique, Hongrie…), elle travaille également dans le domaine de l’édition, la médiation et le concept d’expositions.