QUAND
Valentina Perazzini, Rimini (IT), 1987
Artiste sélectionnée dans le cadre de l’appel à projet
Rue Saint Gilles 129

 

Métaphore des slow disasters, l’installation Quand de Valentina Perazzini est la chronique d’une catastrophe annoncée. Héritiers d’une civilisation qui n’a que trop malmené la nature, des ballons gonflés à l’hélium et en quête d’évasion sont rattrapés par un plafond qui les voue à un destin inéluctable. Lorsque fatigués, ils amorceront leur inexorable descente, ils rencontreront ce que la nature aura bien voulu leur laisser : une rangée de cactus.

Est-ce seulement l’histoire d’une lente agonie ? La description d’un lendemain de fête, où les ballons dégonflés de la veille jonchent le sol en ne retenant plus dans leur baudruche que de la mélancolie ? Ou est-ce, au contraire, l’histoire d’une transformation du monde lorsque les ballons, transpercés par les épines, recréeront avec les plantes qui leur étaient hostiles, un équilibre où se mêlent hasard et héritage ?

En résonance avec la situation sanitaire et politique actuelle, Quand, autrefois interrogatif, titille l’interface entre le réel et la fiction, et s’insinue dans les interstices entre conscient et inconscient. Valentina, artiste pluridisciplinaire qui nourrit sa quête du monde des lettres et de la nature, propose une nouvelle pièce sur le thème de l’impossibilité de la rencontre véritable et de sa sublimation.

Les cactus, loués dans la Ville de Liège, rendent compte de la relation ambiguë que l’homme entretient avec son environnement.  Entre protection et réification…

Christophe Depaus


ENGLISH


Metaphor of the slow disasters, Valentina Perazzini’s installation Quand is the chronicle of a disaster foretold. Heirs of a civilization that mistreated nature way too much, helium-filled balloons seeking escape are recaptured by a ceiling that vows them to an ineluctable destiny. Once tired, they will initiate their ineluctable descent, they will encounter what nature left behind for them: a row of cactus.

Is it only the story of a slow agony? The description of a day after a party, in which deflated balloons of the day before cover the floor only retaining melancholy inside their rubber skin? Or on the contrary is it the story of a transformation of the world when the balloons, pierced by thorns, will recreate alongside the plants that hated them a balance where fate and heritage mingle?

In resonance with the current sanitary and political situation, Quand, once interrogative, titillates the interface between reality and fiction, and creeps into the cracks between conscious and unconscious. Valentina Perazzini is a multidisciplinary artist who feeds her quest for the world of literature and nature. She presents a new piece on the theme of the impossibility of the true encounter and its sublimation.

The cactus, rented in Liege, account for the ambiguous connection between mankind and its environment. Between protection and reification…

Christophe Depaus