REBUT REBOOT
Xarli Zurell
, Bayonne (FR), 1993 
Artiste sélectionné de l’appel à projet  
11, Passage Lemonier 

« REBUT REBOOT » est une série de peintures qui découle d’une collecte physique et photographique de rebuts (ménagers, mobiliers, industriels...) que je mène depuis quelques années maintenant en déambulant en ville ou
en campagne, sur des friches industrielles et dans des décharges. Ces recherches donnent lieu à un inventaire pictural de formes marginales et d’éléments défaussés de leur fonction utilitaire. Un cosmos subjectif de l’inutile et du hors d’usage se déploie ainsi. Pour rejouer l’indécision du statut du rebut, je cultive une certaine versatilité stylistique et propose ainsi une représentation des objets collectés parfois réaliste, puis plus graphique, schématique. La peinture « réactive » ces formes délaissées, leur donne un nouveau rôle abstrait et poétique. C’est un geste de recyclage.

En parallèle de ma pratique artistique, je fais également partie du collectif et lieu d’exposition bruxellois « Grande Surface » depuis 2018. 

 

EN
Xarli Zurell was born in Bayonne in 1993, he lives and works in Brussels.

I graduated from the École Supérieure d’Art des Rocailles in Biarritz, then from the École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Nantes Métropole. I regularly exhibit my work in Brussels and Paris. In addition to my artistic practice, I have also been part of Brussels collective and exhibition center “Grande Surface” since 2018.

REBUT REBOOT is a set of paintings that result from a physical and photographic collection of scraps (domestic, movable, industrial…) that I have been conducting for a few years now, walking around town and countryside, in brownfield areas and garbage dumps. This research leads to a pictorial inventory of marginal shapes and elements stripped of their utilitarian function. A subjective cosmos of unnecessary and out of order thus spreads out. In order to replay the indecisiveness of the status of the scrap, I develop a certain stylistic fickleness and thus propose a representation of the collected objects that is sometimes realistic, then more graphic, schematic. Painting “reactivates” these abandoned shapes, gives them a new abstract and poetic role. It is a gesture of recycling.